BCMY Ltd. recycle les cartouches d’imprimantes laser à l’aide d’un tambour magnétique Bunting

Séparation des ferreux de cartouches d'encre laser

L’extension de la capacité de BCMY à traiter de manière efficace et rentable les vieilles cartouches de laser et de toner était l’objectif principal derrière le développement d’une nouvelle ligne de recyclage et l’installation d’un tambour à aimant permanent Bunting.

Une success story démontrant comment les équipements de Bunting Magnetics sont efficaces pour la séparation des ferreux et non-ferreux

BCMY Ltd, basée à Lancing dans le West Sussex, est l’un des principaux transformateurs de cartouches d’imprimantes d’occasion du Royaume-Uni et reçoit des matériaux en provenance de tout le Royaume-Uni et de l’Europe. Avec plus de 12 ans d’expérience dans le traitement des cartouches d’encre et de toner de deuxième main. Une croissance de 25 à 30% par an sur une période de 5 ans, BCMY a déménagé dans de nouveaux locaux en 2010.

A l’heure actuelle, seulement 15% environ des 250 millions de cartouches d’encre et 25% des 40 millions de cartouches de toner utilisées en Europe de l’Ouest sont recyclées, la plupart d’entre elles sont mises en décharge, ce qui peut nécessiter plus de 1000 ans pour se décomposer tout en constituant une menace pour la pollution des eaux de nappe phréatique. De plus. En raison du risque d’explosion dû à la petite taille des particules de la poussière de toner, elles sont classées comme matières dangereuses et tout traitement post-consommation doit être géré de manière experte.

A la réception des cartouches laser et toner usagées, BCMY décide si l’article peut être réutilisé ou s’il doit être recyclé. l’heure actuelle, environ 62 % de toutes les cartouches reçues par BCMY sont réutilisées et conservées pour ne pas entrer dans le flux de déchets internes, bien que le nombre croissant de répliques et de compatibilité de qualité inférieure (15 %) provenant d’Extrême-Orient et la croissance des cartouches reconditionnées (20 %) signifient qu’un nombre toujours croissant de cartouches doivent être considérées pour le recyclage interne.

Malgré la concurrence accrue de l’Extrême-Orient, la demande mondiale de cartouches vierges vierges vides spécifiques reste élevée. Cependant, le pourcentage global de cartouches collectées qui peuvent être réutilisées est en baisse. Les options d’élimination pour les producteurs de cartouches à grand volume sont de plus en plus limitées avec l’introduction d’une législation plus stricte sur les déchets et une réduction de la capacité de l’industrie à traiter les cartouches non réutilisables. La mise en décharge n’étant plus une option légale pour les producteurs de grandes quantités, les déchets destinés aux installations énergétiques, en raison du pouvoir calorifique élevé des cartouches, sont désormais la voie d’élimination privilégiée. Toutefois, cela soulève un certain nombre d’autres questions environnementales.

BCMY a décidé d’étendre ses services aux entreprises en permettant spécifiquement le recyclage physique des cartouches non réutilisables. Un prototype d’installation a été conçu et construit par l’équipe de BCMY en utilisant leur connaissance approfondie de l’industrie des cartouches usagées. À l’heure actuelle, avec une capacité d’environ 2000 unités par jour, ils enlèvent manuellement la poussière dangereuse du toner et sont alors rangés dans une boîte en plastique rigide et métallique. Les cartouches de toner vides sont amenées dans un broyeur à vitesse lente pour la réduction et la séparation des dimensions, puis remontent sur un convoyeur incliné avant de passer sur un puissant tambour magnétique fourni par Bunting. Le tambour magnétique sépare tous les matériaux magnétiques, tels que les composants en acier, ressorts et autres petits métaux ferreux et aimants céramiques, du plastique non magnétique. Après cette étape de séparation primaire, la fraction plastique est à nouveau broyée pour une meilleure séparation avant d’être passée sur un séparateur à courant de Foucault pour récupérer les métaux non ferreux comme l’aluminium.

Le modèle DSH-1212-NPD, un aimant de 300 mm (12 po) de diamètre par 300 mm (12 po) de laize, à haute résistance, a été livré complet dans un boîtier muni d’un entraînement à arbre direct. Le matériau est transporté vers une trémie à l’aide d’’un convoyeur incliné, puis descendu en cascade sur la surface du tambour magnétique, où le champ magnétique puissant attire et retient les matériaux ferreux, les transportant sous et hors du champ de manière à ce qu’’ils tombent dans un conteteneur séparé. Le matériau plastique non magnétique n’est pas affecté et suit sa trajectoire normale dans un bac de récupération séparé. Le champ magnétique est produit en utilisant des aimants permanents de Terre Rare, produisant un champ magnétique profond et très fort idéal pour l’application.

Chaque cartouche contient environ 42 % de métal, qui est ensuite vendue comme produit fini. Le plastique récupéré qui est composé de PS, ABS, PET, PP, PP, POM et PEHD est également revendu pour une grande variété d’applications, y compris la production de bois-plastique. La poudre de toner dangereuse est quant à elle utilisée comme colorant dans la fabrication de plastique, dans le bitume et dans la production de peinture pour bateaux.
Lors de l’évaluation des équipements dont ils avaient besoin pour l’usine de recyclage, Simon Gilchrist, directeur général de BCMY, a entrepris de nombreuses recherches avant de prendre la décision d’acheter le tambour magnétique de Bunting.

Simon a commenté: »Bunting était une entreprise locale et nous avons pu visiter leurs installations pour assister à des essais sur notre matériel. Nous avons vraiment apprécié les conseils du Directeur des Ventes et les essais ont permis de prouver à 100% que la séparation que ce que Bunting prétendait était possible et que nous pouvions acquérir leurs équipements en toute confiance. Nous voulions travailler avec un fabricant britannique afin que l’équipement soit construit au Royaume-Uni et non pas acheté par l’intermédiaire d’un revendeur ou d’un importateur. L’installation est une réussite et nous avons d’autres projets d’agrandissement. »

Traduction de l’article original de Paul Fears, et disponible sur le site web de Bunting Magnetics : https://goo.gl/e3gJnb

À propos de Bunting Magnetics

Bunting Magnetics Europe Ltd fait partie du groupe Bunting Magnetics Group, un groupe d’entreprises familiales prospères avec 3 usines aux Etats-Unis, 1 au Royaume-Uni et 1 en Chine. Ils ont également un certain nombre d’agents couvrant l’Europe continentale et le Moyen-Orient. Avec plus de 50 ans d’expérience au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, le groupe Bunting Group est le leader de l’industrie des produits de technologie magnétique et se targue d’une fiabilité, d’une qualité et d’un service à la clientèle inégalés.

À propos de Paul Fears

Paul est un photographe commercial et industriel basé dans le sud du Pays de Galles et travaille avec des clients à Cardiff, Newport, Swansea et à travers le Royaume-Uni. Il s’est spécialisé dans la production d’images et de photographies pour le monde des affaires, qu’il s’agisse de portraits professionnels, de photographies de produits prises en studio, de photographies de produits et de procédés sur des sites industriels ou d’événements.

Ses photographies sont conçues pour que les entreprises puissent développer leurs activités de marketing, donner vie à leur site web et rendre leurs médias sociaux dynamiques et excitants. Ses photographies rendent vos produits, services et personnes étonnants.